Diffuseur d'huiles essentielles
Un bien-être chaleureux à portée de main
search_left
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
Description du diffuseur :

 1 petit galet - 1 grand galet - 1 embase constituée de minéraux volcaniques, percée de 4 trous ( apport d’oxygène et permettre à la lumière de la bougie d’être visible) - 1 grille - 1 coupelle en verre Duralex.

 Les matériaux choisis, les proportions scrupuleusement calculées, évitent une surchauffe de l’eau et des huiles essentielles.

- Avant d’allumer votre bougie de 4h :

 Couper la mèche de moitié.

Ce qui évite de monter le point de chauffe afin de respecter le principe de ce diffuseur.

Une mèche plus courte va permettre une autonomie plus grande de la bougie.

 
Fonctionnement du diffuseur :


 Déposer votre diffuseur sur une support plat, y déposer au fond la bougie dans son support. L’allumer. Placer le récipient en verre, le remplir d’eau jusqu’au liseret qui sert de repère et ajouter maximum 20 gouttes d’huiles essentielles pures et qualitatives. Recouvrir de la grille et du grand galet qui fait fonction de radiateur. Le petit galet par dessus à un but esthétique uniquement.

 L’embase joue un rôle de mini poêle de masse sans brûler les huiles essentielles. La chaleur de la bougie s’accumule dans le grès. La température est maitrisée par l’apport d'air des 4 orifices.


Marcus sculpte des minéraux à mémoire thermique , un après l’autre,  chaque diffuseur est unique.

L’embase va absorber la chaleur de la bougie, qui devient tout doucement tiède et va créer un point d’évaporation. Vous pourrez voir des petites
volutes appelés nébulisats au bout de 5 à 10 minutes qui peuvent durer +/- 45 minutes, puis ça va diminuer, car l’ensemble va prendre de la chaleur et après il n’y aura plus de choc thermique, donc on ne verra plus les évaporations.

À cette évaporation là, à cette température précise, les huiles essentielles vont se détricoter, pour venir habiller la vapeur. Comme elles ne sont pas hydrosolubles, elles ne peuvent pas se mélanger à l’eau, elles restent froides. Et, comme elles sont
froides, elles sont attirées par la vapeur d’eau qui elle est chaude. Cet habillage ne peut se faire qu’a une hauteur de 3% d’huiles essentielles transportées dans la vapeur d’eau pour créer une évaporation lente et régulière.

Lorsque la bougie se sera éteinte , l’odeur va continuer à se répandre, le relais thermique se fera avec la partie basse et la diffusion se poursuivra encore un temps.

 Le premier caillou est important, il va récupérer une partie de la condensation qui va retomber à l’intérieur ce, qui évite également à l’eau d’atteindre une température trop élevée et de faire durer plus longtemps la diffusion car moins de perte d’eau.

 C’est le principe des inhalations, des fumigations de nos ainés.

Les huiles essentielles ne sont pas malmenées.

Idées d’utilisation:

Cet objet créé, imaginé et fabriqué par Marcus convient à tous les types d’intérieur. Il sera très utile dans votre cuisine, après avoir préparé du poisson, des frites, par exemple, votre cuisine retrouvera sa fraîcheur. Dans une chambre pour accompagner votre
endormissement ( éviter celle des enfants, faire attention à la bougie). Dans votre salon, il apportera une lumière telle une veilleuse et une odeur subtile de votre mélange préféré.

PS:
éviter d’utiliser une bougie 100% cire d’abeille, la flamme est trop instable, cire végétale ok.



Et l'on doit toujours se dire  " comment peut-on vivre sans le parfum de l'amour".




 


Astuce pour nettoyer la coupelle

 

Vinaigre blanc + bicarbonate de soude

Laisser reposer une bonne dizaine de minutes

Vider et essuyer au papier essuie-tout

Vign_lys_2030a_c04_325
 

Diffuseur huiles

Essentielles de plantes

L’Atelier de Marcus

Petrucci Marcus

Les Sions

24600 Vanxains

06.22.47.07.55 / 05.53.91.20.80

cadransmarcus@orange.fr

www.diffuseurhuilesessentiellesmarcus.com

© 2013
Créer un site avec WebSelf